Le Monde selon les femmes



 

  Coquelicot au pied du mur,            

Graine sauvage improbable
Tâche vive,
Tâche cramoisie,
Tâche incongrue
Au pied du mur
De la ville au macadam
Là où, au grand dam,
Des grandes dames
Les mères mûres murmurent.
Là où les mères s’atterrent
De l’absence de terre.
Là où les vieilles mères
Apprennent à se taire.

 
OMBRES PEINTURES PERSOOmbre longue au coquelocotOmbre femme bleue au coquelicot
 

 
 


Le monde selon les femmes.
 
                           

Le monde selon les femmes ....
Il sentirait le basilic,
Il brillerait comme les bougies parsemées dans des petits pots de toutes les couleurs, dans un jardin de curé,
Il serait léger comme toutes ces petites flammes qui virevoltent,
Sensuel comme la caresse d’un petit vent frais d’été sur les peaux moites.
 
Moment magique.
Moment suspendu dans le temps, … l’air de l’été.
 
Allongées dans des chaises longues, mandarine et anis,
Mère, fille et petite fille attendent,
les yeux levés vers le ciel,
…qu’une étoile filante… passe.
 
Anne, Jeanne et Solange
(août 2009)

 
                            Ombres au chai

 

Pour les conditions de vente, me contacter : jakapiax@orange.fr


 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site